21 SEPT À BOZAR

DU 8 AU 10 OCT À ZINNEMA

DU 15 AU 17 OCT À L’ÉPICERIE

Les vendredis et samedis à 20h 

Les dimanches à 16h

Salim Haouach monte sur scène accompagné virtuellement par son père Ahmed pour revenir sur une expérience inédite que ce dernier a mené à la fin des années 80 : l’apprentissage de la langue arabe à destination des gendarmes belges afin de tisser des liens culturels entre les forces de l’ordre et les minorités en Belgique.

Un enjeu toujours très actuel exploré dans une forme artistique mêlant théâtre documentaire, humour et parties contées. Sur base de recherches, d’archives, d’entretiens de récits et de souvenirs, Ma Andi Mangoul met en débat la police d’hier et d’aujourd’hui, et interroge plus largement les rôles de chaque citoyen.ne.s et institutions.

Docu-fiction théâtral présentant une conférence gesticulée entre un père et son fils issus de l’immigration marocaine autour de l’institution policière et les relations qu’elle entretient avec les jeunes des quartiers populaires.

NDLS – Ma andi Mangoul, of ‘Ik heb niets te zeggen’ is een theatraal docu-drama waarin een vader en zijn zoon met een migratieachtergrond praten over de politie-instelling van het heden en het verleden, zowel als haar relatie met jongeren uit volksbuurten.

Seul en scène de

Salim Haouach

Mise en scène de 

Mohamed Allouchi

Scénographie
Zenel Laci 
Coproduction 
Ras El Hanout & Zinnema 
Soutenu par Darna, maisons des cultures Maroco-flamande 

Ce spectacle est soutenu par : 

Partager cette page