4 murs et 5 fenêtres

Dimanche 23 avril 2017

4 murs et 5 fenêtres – L’âgisme et son contraire

Quand le théâtre et la recherche se rencontrent dans l’espace public

 

En vieillissant, les personnes peuvent être laissées à elles-mêmes, réduites à un corps à laver, à nourrir, à soigner et à héberger. Ces personnes avec leurs histoires, leur vie au temps présent et leur avenir, peuvent ne plus être vues comme des êtres humains à part entière, dans un contexte de coupures de services et de budgets. Entendre leurs voix permet de mieux les connaître et reconnaître, tout en nous mettant en face de notre part de responsabilité pour ce qu’elles vivent. Cette pièce fournit un regard sur ces vies entre quatre murs, mais aussi un regard à travers des fenêtres qui s’ouvrent sur d’autres façons de penser et d’agir pour leur bien-être.

La présentation de cette pièce est une collaboration entre le Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales, les discriminations et les pratiques alternatives de citoyenneté (CREMIS) et la troupe de théâtre Ras El Hanout. Les témoignages présentés sur scène sous forme de tribunal populaire proviennent d’une recherche menée à Montréal par Christopher McAll, (Université de Montréal et CREMIS), Aude Fournier, (Cégep de Victoriaville, Québec) et Baptiste Godrie (Université de Montréal et CREMIS).

Avec le soutien des échevinats de l’Action sociale et de la jeunesse de la Commune de Molenbeek-Saint-Jean, en partenariat avec le Conseil des Ainés et le Conseil des Jeunes.

Distribution

Ismail Akhlal
Abdelhak Chenouili
Bilal El Bohtori
Salim Haouach
Farah Kassabeh
Souhail Sefiani

Partager cette page